Exigences …Vous avez dit exigences ?

Exigences …Vous avez dit exigences ?
« Une exigence est une représentation utilisable d’un besoin », BABOK V3 (1)

Le mardi 4 Novembre se tenait la 7ème Journée Française de l’Ingénierie des Exigences. Des intervenants issus de domaines d’activité aussi variés que le diagnostic In vitro, l’industrie automobile, la recherche en sciences numériques et l’édition de solution ALM se sont succédés pour expliquer les enjeux et les problématiques « exigences » liées à leurs métiers et les solutions mises en place pour les adresser.

Tous ont rappelé l’omniprésence et le rôle crucial de l’ingénierie des exigences dans la réussite des projets :  réduire les coûts et les risques du projet, améliorer la couverture du besoin, satisfaire le client, réduire le Time-to-market... Bien que cela passe nécessairement par une approche organisée et structurée, la spécificité des contextes d’intervention peut donner lieu à des initiatives diverses dont voici quelques extraits.

Pragmatisme
Concentrons-nous sur le caractère non-ambiguë des exigences. Les exigences se doivent d’être compréhensibles, claires et exemptes de toute ambiguïté. Beaucoup de rapports soulignent l’impact des exigences erronées dans les échecs de projet (2). Des outils d’analyse de qualité des exigences vérifient que les exigences formulées respectent les standards préconisés par l’INCOSE et l’IREB (3).

Expérimentation
Dans un contexte agile avec un périmètre fonctionnel difficile à cerner, certains expérimentent. Une des intervenantes a décrit comment son équipe s’est essayé à la représentation visuelle des parcours applicatifs. Cette méthode s’est révélée concluante avec l’appui d’un outillage étudié en conséquence. Par contre, elle n’est pas transposable aux secteurs d’activités complexes avec un très grand nombre d’exigences.

Design de l’expérience utilisateur
Comment identifier des besoins qui apportent une réelle plus-value aux utilisateurs et permettent de se distinguer de la concurrence ? Peut-être en s’appuyant sur le parcours utilisateur (Experience Map).  Le parcours utilisateur offre un cadre de référence commun en restituant les ressentis du client à chacune de ses interactions avec l’organisation. Cette approche permet d’identifier des options d’amélioration à transformer en opportunités. Les besoins élicités de la sorte correspondent aux préoccupations des utilisateurs et apportent donc de la valeur à l’organisation.

(1) BABOK V3, a guide to the BUSINESS ANALYSIS BODY OF KNOWLEDGE®
(2) [CHAOS Report, Standish Group, 1994 ; Business Analysis Benchmark: The Impact of Business Requirements on the Success of Technology Projects, Ellis K., IAG Consulting, 2008].
(3) INCOSE’s Guide for Writing Requirements (2017), Standard IEEE29148 recommandé par l’IREB (International Requirements Engineering Board).